Le Rwanda utilise des robots pour le dépistage du COV-19

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp

Le Rwanda a remplacé  une partie de son équipe de contrôle COVID-19 par des robots, a-t-on appris de quelques sources concordantes. Selon le quotidien rwandais The Modern Times, les cinq robots ont chacun la capacité de détecter entre 50 et 150 individus par minute. Avec ces robots, les autorités espèrent minimiser le contact humain, ce qui expose inutilement les agents de santé.

Les robots sont fabriqués par une société belge appelée Zora Mechanical Technology. Selon un tweet de la société, le début de l’aventure remonte à une conférence qui s’est tenue à Bonn, en Allemagne, la dernière année.

Le président Paul Kagame, au pouvoir au Rwanda depuis 2000, était sur scène en tant que panéliste. Au cours de la séance de questions et réponses, un agent de la société a pris le microphone et a demandé si le Rwanda serait intéressé à utiliser l’un de ces robots. En plaisantant à moitié, le président Kagame a déclaré: “Si vous m’apportez un de vos robots, je vous achèterai un billet.”

Et c’était tout.

“Le président nous a invités à visiter son pays et nous sommes immédiatement tombés amoureux du Rwanda et de son peuple dynamique. A partir de ce moment, il était évident que le Rwanda serait le lieu où notre entreprise allait démarrer en Afrique”, se souvient le PDG. de l’entreprise, Fabrice Goffin Co, dans une vidéo publiée sur Twitter.

“La société a été créée en un jour”, a expliqué le PDG. Son nom est ZORABOTS AFRICA.

Selon Tommy Deblieck, co-PDG de Zora Robotics, les robots peuvent prendre la température et détecter si la personne testée porte un masque facial ou non.

Les unités déployées mardi coûtaient chacune environ 3 300 $. Les coûts ont été couverts au moins en partie par le Fonds de développement des Nations Unies (PNUD), selon Zora Robotics.

L’achat et le déploiement rapides de ces robots ne sont que la dernière étape marquée par le Rwanda dans sa marche vers l’amélioration durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *